Pré requis

  • Être âgé de 17 ans au moins à la date de l’entrée en formation
  • Aucun diplôme n’est requis en parcours complet (Art. 1 de l’Arrêté du 07 Avril 2020 modifié)
  • Dossier médical conforme aux exigences
  • Pour les étrangers, posséder un niveau de langue française B2 minimum

Public visé

Tout candidat sans condition de diplôme (sauf parcours partiel)

Modalités de la formation

La formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant(e) est fondée sur les référentiels d’activités, de compétences du métier d’aide-soignant(e) et basée sur l’alternance au travers d’un enseignement théorique et clinique.

Modalités d’évaluation

L’évaluation et la validation des modules sont effectués tout au long de leur formation, conformément à l’arrêté du 10 juin 2021 : devoirs sur table, rédaction d’un travail écrit, étude de situation, évaluation comportant une pratique simulée et évaluation des compétences en stage.

Le diplôme d’état d’Aide-Soignant est délivré par le Directeur Régional de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités, aux candidats déclarés admis par le jury.

La formation est accessible en parcours complet ou en parcours partiel.

Parcours complet

Il comprend 10 modules, un dispositif d’accompagnement pédagogique individualisé, des travaux personnels guidés et un suivi pédagogique individualisé des apprenants, (contenu et volume horaires définis dans l’arrêté du 10 juin 2021 – Annexe III) d’enseignement en institut de formation et des stages cliniques dont le contenu est défini à partir des 5 blocs de compétences du diplôme d’État. Chaque bloc de compétences est constitué d’un ensemble de savoir-faire et de connaissances mobilisées pour réaliser des activités et comporte un niveau d’exigence identifié.

Il s’organise autour de :

10 modules de formation (22 semaines / 770 h)

A l’issue de la formation, l’objectif est d’obtenir son Diplôme d’État d’Aide-Soignant en validant les 10 modules de formation (objectifs opérationnels) ci-dessous :

1. Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale ;
2. Repérage et prévention des situations à risque ;
3. Évaluation de l’état clinique d’une personne ;
4. Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement ;
5. Accompagnement de la mobilité de la personne aidée ;
6. Relation et communication avec les personnes et leur entourage ;
7. Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs ;
8. Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés ;
9. Traitement des informations ;
10. Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques.

4 stages (22 semaines / 770 h)

La formation en milieu professionnel comprend 4 périodes de stages à réaliser dans différentes structures, publiques ou privées, du champ sanitaire, social ou médico-social, en établissement, en hospitalisation à domicile ou dans les services d’accompagnement et d’aide à la personne.

Le parcours de stage comporte au moins une période auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique, et une période auprès de personnes âgées.

  • 3 stages de 5 semaines visent à explorer les 3 missions suivantes de l’aide-soignant.
  • 1 stage de 7 semaines, dit pré-pro, réalisé en fin de formation, permet l’exploration ou la consolidation du projet professionnel et le renforcement des compétences de l’apprenant afin de valider l’ensemble des blocs de compétences.

L’IFAS de CAMBO s’occupe du parcours de stages, hormis le stage optionnel qui peut être  laissé au choix de l’élève selon son projet professionnel.

Les terrains de stages sont variés et répartis sur le territoire.

Une préparation est effectuée avant chaque stage par les formateurs référents : l’élève en collaboration avec l’équipe pédagogique se fixe des objectifs de stage.

Tarifs et prise en charge

Frais d’entrée en formation : 100€ à la charge de l’apprenant. Frais à acquitter à la confirmation d’inscription.

Coût de la formation : 6930€ (tarif 2022)

prise en charge :

  • Pour les demandeurs d’emploi et les sortants scolaires : Conseil régional Nouvelle Aquitaine.
  • Pour les salariés et les apprentis : OPCO, employeurs, caisse des dépôts et consignation…
Lieu :

Cambo les bains (64)

Durée:

1540H soit 11 Mois

Parcours partiels

Les candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme peuvent bénéficier d’une dispense de formation :

cliquez pour connaître votre parcours en fonction de votre diplôme

1° Le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (AP référentiel 2006) (AP référentiel 2021) ;
2° Le diplôme d’assistant de régulation médicale (ARM) ;
3° Le diplôme d’État d’ambulancier ;
Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) ;
Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) ;
6° Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles (AES référentiel 2006) (AES référentiel 2021) ;
Le titre professionnel d’assistant de vie aux familles (ADVF) ;
Le titre professionnel d’agent de service médico-social (ASMS).
Les personnes susmentionnées bénéficient des mesures d’équivalences ou d’allégement de suivi ou de validation de certains blocs de compétences selon les modalités fixées à l’annexe VII du présent arrêté. Leur parcours de formation et les modalités d’évaluation des blocs de compétences ou des compétences manquantes en vue de l’obtention du diplôme d’État d’aide-soignant sont définies dans ladite annexe.

Tarifs et prise en charge

Frais d’entrée en formation : 100€ à la charge de l’apprenant. Frais à acquitter à la confirmation d’inscription.

Coût de la formation : 9€ de l’heure théorique (tarif 2022)

prise en charge :

  • Pour les demandeurs d’emploi et les sortants scolaires : Conseil régional Nouvelle Aquitaine.
  • Pour les salariés et les apprentis : OPCO, employeurs, caisse des dépôts et consignation…
Lieu :

Cambo les bains (64)

Je deviens aide-soignant(e) par la voie de l’apprentissage

Notre institut propose des places en formation d’aide-soignant(e) par la voie de l’apprentissage aux titulaires du baccalauréat professionnel ASSP

Qu’est-ce que l’apprentissage ?

L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en Centre de Formation d’Apprentissage et enseignement du métier chez l’employeur (de droit privé ou public) avec lequel l’apprenti a signé son contrat de travail. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.

Pour obtenir son Diplôme d’État d’Aide-Soignant (DEAS), la formation se déroule sur 12 mois en alternance, avec des périodes d’enseignements théorique et pratique à l’IFAS de Cambo, des stages cliniques et du temps de travail chez l’employeur.

Qu’est-ce qu’un contrat d’apprentissage ?

D’une manière générale, le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur.

Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA). Le temps de travail de l’apprenti est identique à celui des autres salariés (sauf mineurs).

A qui s’adresse le contrat d’apprentissage ?

Aux jeunes de 17 à 30 ans

Des dérogations à la limite d’âge de 30 ans suivant dispositions légales notamment lorsque le contrat est conclu par une personne reconnue travailleur handicapé.

Rémunération de l’apprenti

Le salaire minimum de l’apprenti est fonction de l’âge et du niveau préparé, et varie autour de 41% du SMIC.

L’apprenti a un statut de salarié et bénéficie de tous les avantages liés à ce statut dans l’établissement sanitaire ou médico-social avec lequel il a signé un contrat.

Vous pouvez simuler votre rémunération en allant sur le portail de l’alternance, du Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion.

Accessibilité de la formation aux personnes en situation de handicap

L’Institut de formation est attentif au respect des droits de chacun et est en mesure de pouvoir accueillir les personnes en situation de handicap.

Sélection des personnes en situation de handicap

Les conditions de passage des examens peuvent être aménagées. Il vous appartient d’en faire la demande en complétant l’onglet « Situation de Handicap » dans votre dossier de candidature.

Vous n’avez pas besoin d’une reconnaissance administrative de votre handicap; seul un avis médical d’un médecin agréé Handicap est nécessaire. Veuillez télécharger la fiche Demande d’aménagement d’examens, d’épreuves ou de formation, faites là compléter par le médecin agréé et veuillez la joindre à votre dossier d’inscription.

Vous pouvez obtenir des renseignements et de l’aide auprès de notre Référent Handicap pour envisager avec lui une adaptation des moyens et étudier la possibilité de compensations pédagogiques. Renseignez-vous au secrétariat 05.59.29.70.48

Formation des personnes en situation de handicap

Même en cours d’année, l’Institut de formation peut adapter ses modalités pédagogiques, ses supports, l’organisation de la formation. Les conditions de passage des examens peuvent être aménagées. Des aides compensatoires techniques et/ou humaines existent; Il vous appartient d’en faire la demande auprès des formateurs.

Cliquez sur nos différentes rubriques :

Page mise à jour le 04/03/22