Pré requis

  • Être âgé de 17 ans au moins à la date de l’entrée en formation
  • Aucun diplôme n’est requis
  • Satisfaire aux épreuves de sélection sur la base d’un dossier complet et d’un entretien
  • Dossier médical conforme aux exigences

Public visé

Formation adaptée dès la sortie du cursus scolaire, également en formation professionnelle avec une réduction des parcours, voire aussi en reconversion professionnelle.

Modalités de la formation

ATTENTION: SITE EN COURS D’ACTUALISATION

Nouvel arrêté de formation applicable pour notre institut à partir de la rentrée de Janvier 2022

La formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant(e) est fondée sur les référentiels d’activités, de compétences du métier d’aide-soignant(e) et basée sur l’alternance au travers d’un enseignement théorique et clinique.

Arrêté du 22 octobre 2005 applicable jusqu’à Décembre 2021

La formation est accessible en parcours complet ou en parcours partiel.

Parcours complet

Le parcours complet dure 10 mois : 17 semaines de cours théoriques et 24 semaines de stages.

Il s’organise autour de :

8 modules de formation (17 semaines / 595 h)

Téléchargez le contenu des 8 unités de formation, qui vous mèneront à l’obtention du DEAS :

Module 1 / 4 semaines (140 heures) : Accompagnement d’une personne dans les activités de la vie quotidienne

Module 2 / 2 semaines (70 heures) : État clinique d’une personne

Module 3 / 5 semaines (17 heures) : Soins

Module 4 / 1 semaine (35 heures) : Ergonomie

Module 5 / 2 semaines (70 heures) : Relation-communication

Module 6 / 1 semaine (35 heures) : Hygiène des locaux hospitaliers

Module 7 / 1 semaine (35 heures) : Transmission des informations

Module 8 / 1 semaine (35 heures) : Organisation du travail

6 stages de 4 semaines (24 semaines / 840 h)

Ils seront proposés par l’équipe pédagogique aux élèves aide-soignant(e)s et réalisés dans nos structures partenaires dans différents services :

Services de court séjour : chirurgie, médecine, urgence, réanimation, soins intensifs, etc.

Service de moyen ou long séjour : personnes âgées ou handicapées

Service de santé mentale ou service de psychiatrie

Secteur extrahospitalier : services de soins à domicile ou maisons de retraite

Structure opérationnelle

dont un stage obligatoire dans une structure d’accueil pour personnes âgées.

Le sixième stage dit optionnel sera choisi par l’élève aide-soignant(e) en fonction de son projet professionnel et en accord avec l’équipe pédagogique.

Parcours partiels

Les candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme peuvent bénéficier d’une dispense de formation :

  • Les candidats post-jury VAE qui, après décision du jury, peuvent suivre la formation conduisant à la validation des modules restant à acquérir et les stages correspondants.
  • Les personnes titulaires du Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) ou de la mention complémentaire d’Aide à Domicile (MCAD) doivent valider les modules 2, 3, 6 et 8 et les stages correspondants.
  • Les personnes titulaires du Diplôme d’État d’Aide Médico-Psychologique (DEAMP) doivent valider les modules 2, 3 et 6 et les stages correspondants.
  • Les personnes titulaires du Diplôme d’État d’Ambulancier (DEA) ou Certificat de Capacité d’Ambulancier (CCA) doivent valider les modules 1, 3, 6 et 8, ainsi que les stages correspondants.
  • Les personnes titulaires du Titre Professionnel d’Assistante de Vie aux Familles (AVF) doivent valider les modules 2, 3, 6, 7 et 8, et les stages correspondants.
  • Les titulaires du Diplôme d’État d’Accompagnement Éducatif et Social (DEAES) :

Spécialité Accompagnement de la vie à domicile : ils doivent valider les modules 2, 3, 6 et 8, et les stages correspondants ;

Spécialité Accompagnement de la vie en structure : ils doivent valider les modules 2, 3 et 6, ainsi que les stages correspondants ;

Spécialité Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire : ils doivent valider les modules 1, 2, 3, 6 et 8.

  • Les personnes titulaires d’un baccalauréat professionnel :

ASSP : ils doivent valider les modules 2, 3 et 5, ainsi que les 12 semaines de stage ;

SAPAT : ils doivent valider les modules 2, 3, 5 et 6, ainsi que 14 semaines de stages.

  • Les élèves aides-soignant(e)s n’ayant pas validé l’intégralité de leur cursus de formation initiale.
Tableau récapitulatif des modules à valider en fonction du diplôme acquis
Titre / DiplômeModules* à validerStages correspondants
DEAVS / MCAD2, 3, 6 et 8OUI
DEAMP2, 3 et 6OUI
DEA / CCA1, 3, 6 et 8OUI
AVF2, 3, 6, 7 et 8OUI
DEAES / Accompagnement de la vie à domicile2, 3, 6 et 8OUI
DEAES / Accompagnement de la vie en structure2, 3 et 6OUI
DEAES / Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire1, 2, 3, 6 et 8NON
BAC ASSP2, 3 et 512 semaines de stage
BAC SAPAT2, 3, 5 et 614 semaines de stage

*Retrouvez le descriptif des modules dans l’onglet Parcours complet ci-dessus.

Je deviens aide-soignant(e) par la voie de l’apprentissage

Notre institut propose deux places en formation d’aide-soignant(e) par la voie de l’apprentissage aux titulaires du baccalauréat professionnel ASSP ou SAPAT

Qu’est-ce que l’apprentissage ?

L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en Centre de Formation d’Apprentissage et enseignement du métier chez l’employeur (de droit privé ou public) avec lequel l’apprenti a signé son contrat de travail. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.

Pour obtenir son Diplôme d’État d’Aide-Soignant (DEAS), la formation se déroule sur 12 mois en alternance, avec des périodes d’enseignements théorique et pratique à l’IFAS de Cambo, des stages cliniques et du temps de travail chez l’employeur.

Qu’est-ce qu’un contrat d’apprentissage ?

D’une manière générale, le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur.

Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA). Le temps de travail de l’apprenti est identique à celui des autres salariés (sauf mineurs).

A qui s’adresse le contrat d’apprentissage ?

Aux jeunes de 17 à 30 ans

Des dérogations à la limite d’âge de 30 ans suivant dispositions légales notamment lorsque le contrat est conclu par une personne reconnue travailleur handicapé.

Rémunération de l’apprenti

Le salaire minimum de l’apprenti est fonction de l’âge et du niveau préparé, et varie autour de 41% du SMIC.

L’apprenti a un statut de salarié et bénéficie de tous les avantages liés à ce statut dans l’établissement sanitaire ou médico-social avec lequel il a signé un contrat.

Vous pouvez simuler votre rémunération en allant sur le portail de l’alternance, du Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion.

Page mise à jour le 22/06/21