Il s’agit de 32 photographies d’un format de 60 sur 80 cm imprimées sur des panneaux métalliques pouvant être exposés à l’extérieur au moyen de poteaux de bois.
La photographe Joëlle Dollé a développé une série de portraits où des personnes connue ou non sont mises en scène avec un légume oublié, adoré ou mal aimé.

Derrière leur côté ludique et léger, ces photographies tentent de rétablir le dialogue entre l’homme et la plante. L’intention de ce projet est donc multiple : plus de légume pour…plus de découverte…plus d’amusement…plus de goût…plus de curiosité…plus de respect de Soi…plus de respect de la terre…
Cette exposition s’est implantée durant trois semaines dans six espaces arborés : le jardin de l’AIEC et les jardins des établissements adhérents (Les Terrasses – Annie-Enia – Grancher – Landouzy – Toki Eder). Les patients et les Camboars ont pu ainsi découvrir ces photographies dans des espaces verts différenciés.

Dossier de presse

Comments are closed