Le métier d’aide-soignant

L’aide-soignant accompagne les personnes dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et réalise les soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie.
Il contribue à leur bien-être et à leur faire recouvrer, dans la mesure du possible, leur autonomie.
Il travaille en collaboration et sous la responsabilité d’un infirmier, le plus souvent, au sein d’une équipe pluri professionnelle et participe aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs.
Il exerce son activité en milieu hospitalier ou extra hospitalier, dans le secteur médical, médico-social ou social.

En collaboration avec l’infirmier et sous sa responsabilité, l’aide-soignant assure auprès des patients des soins d’hygiène et de confort : toilette, repas, réfection des lits, accueil, installation et transfert des patients…
Il transmet ses observations par écrit et par oral pour assurer la continuité des soins. Il participe à la réalisation d’animations à destination des personnes admises dans des centres de soins de suite et de rééducation mais aussi en lieux de vie tels qu’en EHPAD, MAS… L’aide-soignant peut être amené à travailler la nuit, le week-end et les jours fériés.


La réglementation du métier

  • Arrêté du 28 septembre 2011 modifiant l’arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture.
  • Arrêté du 25 août 2010 portant désignation des commissions régionales chargées de donner un avis sur les déclarations de libre prestation de services pour les auxiliaires médicaux, les aides-soignants, les auxiliaires de puériculture et les ambulanciers.
  • Arrêté du 30 mars 2010 modifiant l’arrêté du 19 février 2010 relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention des diplômes d’Etat d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture.
  • Décret n° 2010-334 du 26 mars 2010 relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles requises des ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou des autres États parties à l’accord sur l’Espace économique européen pour l’exercice des professions médicales, pharmaceutiques et paramédicales et à la formation des aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers.
  • Arrêté du 24 mars 2010 fixant la composition du dossier à fournir aux commissions d’autorisation
  • d’exercice compétentes pour l’examen des demandes présentées en vue de l’exercice en France des professions d’aide-soignant, auxiliaire de puériculture et ambulancier.
  • Arrêté du 24 mars 2010 fixant les modalités d’organisation de l’épreuve d’aptitude et du stage d’adaptation pour l’exercice en France des professions d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’ambulancier par des ressortissants des États membres de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen.
  • Arrêté du 19 février 2010 relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention des diplômes d’État d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture et modifiant les arrêtés du 25 janvier 2005 modifié et du 16 janvier 2006 .
  • Décret n° 2007-1301 du 31 août 2007 relatif aux diplômes d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’ambulancier et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires).
  • Décret n° 2007-963 du 15 mai 2007 relatif aux conditions d’exercice des professions d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture et modifiant le code de la santé publique.
  • Arrêté du 16 janvier 2006 relatif aux modalités d’organisation de la Validation des Acquis de l’Expérience pour l’obtention du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture.
  • Arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture.
  • Arrêté du 5 janvier 2004 modifiant l’arrêté du 22 juillet 1994 modifié relatif au diplôme professionnel d’aide-soignant et au diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture
  • Circulaire DHOS/P 2 n° 2002-422 du 25 juillet 2002 relative à l’exercice d’une activité paramédicale pour les ressortissants suisses à la suite de l’accord sur la libre circulation entre la Communauté européenne et la Confédération suisse.
  • Circulaire DGS/PS3/DH/FH1 n° 96-31 du 19 janvier 1996, relative au rôle et aux missions des aides- soignants et des auxiliaires de puériculture dans les établissements hospitaliers.
  • Décret n° 94-626 du 22 juillet 1994 modifié relatif à la formation des aides-soignants et des auxiliaires de puériculture.
  • Arrêté du 22 juillet 1994 relatif à la délivrance de l’attestation d’aptitude aux fonctions d’aide- soignant et de l’attestation d’aptitude aux fonctions d’auxiliaire de puériculture aux ressortissants d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’espace économique européen (JO du 24 juillet 1994).